France

Ainhoa – Un petit village au coeur du Pays Basque

3ème étape de ma journée découverte des plus beaux villages de France au Pays Basque, je découvre Ainhoa.

Le soleil est enfin là pour me réchauffer un petit peu mais c'est quand même emmitouflé dans ma veste, écharpe bien serrée et bonnet sur la tête que je sors de la voiture. Je retrouve le calme que j'avais découvert le matin même à La Bastide Clairence. Beaucoup moins touristique que le village d'Espelette, Ainhoa s'étend autour d'une route principale qui est quand même assez passante. Mais avant de vous raconter ma découverte du village, petit moment historique.

 

Ainhoa Pays Basque
Ainhoa

L'histoire d'Ainhoa en bref

Ce sont en fait des moines qui sont à l'origine de ce petit village basque. Construit sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, c'est l'endroit parfait, parmi les collines et coupé des bois, pour créer une étape à cette longue marche. 

Au contraire des 2 villages que j'ai pu visité avant Ainhoa a connu une histoire assez houleuse lors de la Révolution mais aussi lors des batailles entre l'Angleterre et le pays de Navarre. On retiendra surtout que le village a été presque entièrement détruit durant la Guerre de Trente Ans, seuls 2 bâtiments ont échappé à la destruction : une maison et l'église.

Ainhoa Pays Basque

A la découverte du village d'Ainhoa

Le village est en fait assez petit, forcément vous allez me dire, c'est un village. Les principaux intérêts sont autour de la route principale qui traverse le village : d'abord les bordées de maisons aux colombages colorées, dont une, anticonformiste, qui s'affiche dans un bleu puissant qui contraste avec toutes les petites maisons clonées aux volets rouges ; et l'église, vestige, comme je vous le disais, des toutes premières années du village.

L'aller retour est assez vite fait dans la grande rue principale, quelques maisons, plus anciennes que d'autres, toutes tordues comme on savait bien les faire avant, détonnent dans ce paysage blanc et rouge typiquement basque.

Après avoir fait un petit tour d'horizon je m'engage dans le cimetière pour rejoindre l'entrée de l'église d'Ainhoa et je retrouve à nouveau tout le charme des églises basques avec ces balustrades, ces escaliers et ces couleurs flamboyantes. J'y reste quelques minutes à contempler ce petit bijou architecturale avant de retrouver les doux rayons du soleil qui réchauffe enfin un peu l'atmosphère.

A peine sortie de l'église je me fais littéralement agresser par une petite boule de poile miaulante qui traverse la route à toute allure pour me rejoindre dans le cimetière. La petite minette reçoit mes quelques câlins avec bonheur et se met à ronronner aussi fort qu'un avion à réacteur (j'exagère à peine !). Accroupie près d'elle, elle en profite pour me grimper dessus et là... C'est la fin. Je me laisse kidnapper pendant de longues minutes, assise, à même le sol, dans le cimetière, le chat sur les genoux, souriant béatement et prenant le soleil d'hiver. Je retrouve le calme des villages basques comme j'avais pu le découvrir le matin même dans la fraîcheur matinale de La Bastide Clairence.

On était bien, la minette et moi dans ce cimetière.

Ainhoa Pays Basque
Ainhoa Pays Basque
Ainhoa Pays Basque
Ainhoa Pays Basque
Ainhoa Pays Basque
ainhoa
Ainhoa

Ainhoa

Découvrir Ainhoa

A 2h30 de Bordeaux, 1h30 de Pau.

Il est possible de rejoindre le village à partir de Sarre (ou d'aller à Sarre) à pied en plus de plusieurs villages mais aussi de rejoindre les Grottes d'Urbax à 2 heures ou les Grottes de Sarre à 4h.

Pour : les amoureux de chats, de culture basque et de grosses randos !

Voyageuse amoureuse de la nature, passionnée d'animaux et de conservation ; solo ou à deux ; en Europe, Afrique, Asie, Amérique, je vous emmène dans mes bagages pour vous raconter mes voyages.

Une envie de partager ?