Avoir le visa pour le Mozambique en Tanzanie

Mozambique Partir en Afrique de l'Est

Avoir le visa pour le Mozambique en Tanzanie

Pour mes 3 mois de voyage j'ai décidé de m'offrir une petite épopée fantastique à Stone Town : avoir le visa Mozambique. Vous allez me dire : "Mozambique ? Pourquoi Mozambique ?" Oui parce que de base, j'étais quand même censée partir au Malawi mais voilà, les choses changent et ça oblige parfois à aussi changer de plan en cours de route.

On fera l'impasse ce mois ci sur le petit check up moral des 3 mois pour sauter directement à la partie croustillante dont j'ai déjà un peu parlé sur Twitter si vous m'y suivez : le changement de plan de route.

Good bye Malawi, promis on viendra un jour

Pour vous refaire une petite chronologie de ce revirement de situation, lors de notre voyage en dala dala pour Nungwi ( nord Zanzibar ) il y a quelques jours on a rencontré 2 françaises qui venaient tout droit du Malawi. Après s'être raconté pendant quelques minutes nos pérégrinations respectives elles nous lâchent que depuis un peu plus d'un mois le Malawi a mis un visa en place. Je change de couleur tout en râlant un peu, c'est quoi ce délire ?! Oui parce que le Malawi j'avais décidé d'y aller pour la beauté du pays mais aussi parce qu'il était possible de passer la frontière sans débourser une petite somme bien rondelette pour avoir le visa. Résultat, c'était tout bénéf pour moi, un nouveau pays à découvrir et pas de frais de visa. Mais voilà, le destin en a apparemment décidé autrement, le Malawi a mis en place depuis le 1er octobre 2015 un visa qui s'élève à 70$. Aïe.

Après concertation on a donc pris la décision de supprimer le Malawi de notre itinéraire et de supprimer aussi, dans la logique, ce transport si cher à mon coeur qu'était le TAZARA, ce vieux train un peu pourri qui nous aurait emmené d'un bout à l'autre de la Tanzanie pour nous déposer aux portes ( ou presque ) du Malawi. Mais où allez si on ne va pas au Malawi ? C'est notre envie de rester sur la côte qui a fini par parler pour nous, on a donc décidé d'aller directement au Mozambique.

De la Tanzanie au Mozambique, passage de frontière

Après recherche sur le sujet on se rend compte qu'on a choisi le meilleur endroit de la planète pour aller au Mozambique. Il apparaît après quelques recherches et des résultats qui, certes, datent un peu que le passage de frontière vers le Mozambique en passant par la Tanzanie est... un enfer ! Quand on a pris l'habitude d'avoir les visas à la frontière ( ce qui se fait dans la plupart des pays du continent ) apprendre que ça ne sera pas possible de le faire pour notre prochain déplacement m'agace un peu, surtout quand cette impossibilité se cantonne à la frontière entre le Mozambique et la Tanzanie.

Sur certains sites on apprendra donc que pour avoir le visa Mozambique il faut quelques documents qui donnent des informations sur votre destination précise et votre itinéraire mais qu'il faut aussi justifier d'un montant de 5000$ sur votre compte en banque ! Ah bon ? Pour payer les bakchichs durant le séjour ? Perplexes face à l'information on se dit que le mieux c'est d'aller demander par nous même.

Demander son visa Mozambique à Zanzibar

Heureusement pour nous ( qui ne voulons pas du tout quitter l'île ) il existe à Stone Town un Consulat du Mozambique. Si vous êtes sur la mainland vous devrez aller à Dar Es Salaam pour trouver une ambassade. De notre point de vue on vous recommande très très fortement de faire ça à Zanzibar aux vues du fait que les infos qu'on a eu venaient d'une personne qui avait essayé d'avoir le visa Mozambique à Dar.

De notre côté ( vous l'avez compris ) ça a été un jeu d'enfant, ou presque. Lorsqu'on se présente au Consulat pour demander le visa on nous demande notre passeport, 2 photos d'identité, une réservation d'hôtel ( vous n'en avez pas ? Ok, pas grave ) et une réservation de transport ( vous n'en avez pas non plus ? Ok, pas grave ! ). Au final on aura à donner à la charmante dame qui nous a accueilli :

  • le formulaire de demande de visa
  • 2 photos d'identité
  • le passeport

Et basta ! On ne compte pas les 95$ du visa ( fait en 2 jours, 60$ pour celui fait en 5 jours ) qui ont été, en fait, la partie la plus compliquée de cette épopée visa Mozambique.

Etapes a suivre pour le visa mozambique

Forts de ces informations vous pouvez être tenté de vous ruer au Consulat de Stone pour balancer vos photos et votre passeport à la gentille dame qui vous y accueillera. Mais voilà, à moins d'avoir les précieux dollars sur vous, il vous faudra aussi aller prospecter auprès des banques pour quémander les quelques billets nécessaire à l'obtention dudit visa et c'est là que les choses peuvent se compliquer.

Etape 1 : aller chercher les dollars

Pourquoi étape 1 ? Tout simplement parce qu'on vous demande votre pièce d'identité pour avoir cet argent. Nous, étant donné qu'on avait laissé nos passeports au Consulat, on s'est retrouvés comme 2 ronds de flan après avoir attendu 30 minutes à la banque pour s'entendre dire que sans passeport on ne pouvait pas avoir d'argent. Après m'être énervée ( à tort ) sur la jeune personne derrière sa vitre renforcée qui me regardait comme un poisson mort et qui refusait de me donner mes précieux dollars, on a fini par se résigner à aller changer nos quelques shillings tanzaniens en dollars, en y perdant un peu forcément ( merci taux de change ).

Etape 2 : vous présenter au Consulat 

Selon votre besoin, s'il est urgent ou non, on vous proposera 3 solutions :

  • Le visa normal en 5 jours pour 60$
  • Le visa urgent en 2 jours pour 95$
  • Le visa très urgent en 24h pour 150$

Nous, en calculant rapidement le coût de nos nuits d'hôtel, on s'est accordé sur le fait que payer 95$ nous reviendrait au final moins cher que d'attendre 5 jours et payer 60$. Vous remplissez donc le formulaire, donnez votre passeport, vos photos et on vous donne un petit papier en échange avec écrit les numéros de compte du Consulat pour y déposer vos frais de visas.

Etape 3 : déposer l'argent à la banque

N.B : ladite banque ne donne pas les dollars qui vous permettent de payer les frais de visa ( ça serait trop simple ! ), il vous faut aller à la Barclay's Bank ( demander la banque principale et pas un petit bureau ) qui est à la seule à Stone à délivrer les dollars.

Là encore, super facile, vous vous présentez en expliquant le pourquoi de votre venue, on vous donne un petit formulaire ( qu'on a même rempli à notre place au final ) et on vous dirige vers un bureau ou vers les guichets qui vous remettent, en échange du form et de l'argent, une preuve de paiement. Et hop, on repart pour le Consulat.

Etape 4 : vous re-présenter au Consulat

Etape somme toute rapide ( N.B : la rapidité est une notion différente selon les continents ) qui aboutit sur l'échange du document qu'on vous a donné à la banque avec un document qui vous prouve que vous avez demandé le visa. On vous dit à dans x jours ( selon le choix de votre option ) et vous pouvez repartir, alléger de votre passeport momentanément.

Ce visa Mozambique qui nous faisait si peur n'est en fait pas si difficile à avoir si on oublie la sainte horreur que m'inspire ce genre de démarche administrative. Nous qui avions peur de devoir prendre un avion pour Johannesburg direct en sautant cette étape tellement attendue du Mozambique, on est rassurés ! Reste maintenant à profiter de nos derniers jours à Zanzibar pour ensuite partir découvrir la côte tanzanienne avant de passer dans mon 5 pays, là où je vais pouvoir baragouiner quelques mots de la langue de mes ancêtres !


épinglez moi !

Voyageuse amoureuse de la nature, passionnée d'animaux et de conservation ; solo ou à deux ; en Europe, Afrique, Asie, Amérique, je vous emmène dans mes bagages pour vous raconter mes voyages.

Laisse ton commentaire ici !

Commentaires (6)

  1. Super, je vois que tu as sauté le pas depuis mon dernier passage en avril et que tu a bien avancé dans ton « périple ». Enfin, vous, car je crois comprendre que finalement tu n’es pas partie seule mais avec un prince charmant 🙂

    Je vais m’accorder quelques heures loisirs histoire de lire les récits de tes (vos) péripéties. Petits bémol, un calendrier de tes posts serait le bien venu….

    Pour ma part je suis allé à Madagascar en septembre. Faut pas dramatiser en ce qui concerne la sécurité sur la grande île. Disons que respect et vigilance suffisent à rendre la balade sûre et la découverte merveilleuse. Île magnifique où les malgaches ne sont pas moins remarquables de gentillesse et de serviabilité.

    Bonne continuation, Batiste.

    1. Merci beaucoup pour ton retour rassurant sur Mada ! J’y vais dans un mois, à une période climatiquement pas propice mais je verrai sur place comment je m’arrange ! Je reprends mon voyage en solo dans 3 jours ! Bientôt la fin des aventures 🙂

  2. Merci pour cet article (ainsi que pour l’ensemble de ton blog), Adeline. Je reviens de l’ambassade du Mozambique a Dar Es Salaam, et je te confirme que c’est bien tendu la-bas.

    Comme pour toi a Stone Town, on me demande :
    – mon passeport
    – 2 photos d’identité
    – le formulaire de demande de visa
    – la preuve bancaire de paiement.

    Mais aussi :
    – réservation d’hôtel (vous n’en avez pas ? C’est grave !)
    – réservation de transport de sortie du territoire (vous n’en avez pas ? C’est grave !)
    – une photocopie de mon livret de vaccination (copie a faire moi même bien sur)
    – mon relevé de compte courant

    J’étais le seul visiteur et on n’a pas voulu me donner les numéros de compte de l’ambassade, sous prétexte que « les instructions sont écrites sur le mur ». Les instructions, oui, mais pas les numéros de compte.

    Je vais donc peut-être aller voir « la gentille dame » de Zanzibar, comme tu le conseilles, ou prendre un avion pour Johannesburg direct. On verra bien.

    1. Merci pour ton retour d’expérience ! C’est fou de se dire qu’à quelques kilomètres de distance tu peux trouver des gens flexibles et d’autres totalement obtus ! En tout cas si tu as la possibilité va à Zanzibar, c’est tellement agréable en plus 🙂 Tu y gagnes à tous les niveaux!