Birmanie/Myanmar Visit.org

Une vie de chien – Yangon Animal Shelter, Myanmar

Il y a 4 mois je mettais les pieds en Birmanie pour la première fois. Après avoir découvert la beauté des temples de Yangon et les grosses bêtes frites qu'on mange sur les marchés de la ville (berk!) j'ai été propulsé, grâce à mon statut d'ambassadrice Visit.org, à quelques kilomètres du désordre de la ville dans un autre désordre presque aussi bruyant : le Yangon Animal Shelter.

Le "problème" des chiens errants de Yangon

Lorsqu'on arrive à Yangon la première chose qui frappe c'est tous ces chiens qui traînent dans la rue. Il y a en énormément et ils m'ont fait frôlé plusieurs fois la crise cardiaque à traverser nonchalamment les routes alors que les voitures, elles, sont loin de la nonchalence. Si on n'en a vu aucun maltraité, au contraire, on se doute qu'ils ne sont pas le bienvenu pour tout le monde et apparemment pas pour le gouvernement qui les élimine de la pire des façons : en le empoisonnant. C'est sûr que les empoisonner coûte beaucoup moins cher que de les faire castrer, on fermera donc les yeux sur le côté pas vraiment éthique du procédé (ironie bonjour).

Heureusement, il y a à Yangon une petite partie de la population qui s'intéresse à ces animaux et à leur bien être. Ce genre de personnes qui te redonnent un peu foi en l'humanité avant d'aller dormir surtout quand toute la journée on t'a abreuvé d'images d'êtres humains stupides capables de tuer des dauphins pour de l'argent ou des globicéphales pour se "nourrir". Cette petite portion de la "bonne" humanité (comme quoi le monde est un brin binaire) on la trouve au Yangon Animal Shelter, à quelques kilomètres de la capitale.

Wouafcolme to the Yangon Animal Shelter

Oui, je sais, niveau titre je vous met toujours le paquet. 

Après avoir été réceptionné par Natalie à la périphérie de Yangon on embarque dans le 4x4 direction le Yangon Animal Shelter. A 1h environ de Yangon c'était la première fois que je sortais de la ville depuis notre arrivée et le contraste est violent ! On passe d'une ville fourmillante à un horizon de vert et de rien. Mais ce "rien" sert un peu la cause. Quand on arrive près du shelter on s'avance sur un petit chemin de terre et on est déjà accueilli par les aboiements des chiens.

"Combien il y a en ?" On demande, assez innocemment.

"Environ 500"

Alors là, lecteur, je t'imagine verdir un peu comme le paysage qui nous entoure. Oui oui, tu as bien lu. Pas 10, pas 100, pas 300 mais bien 500 braves chiens nous attendent derrière les barrières du Yangon Animal Shelter. Tu l'auras compris, si tu n'es pas très très chien je te conseille de passer ton chemin ! En pure Cat Lady qui aime toutes les bêtes à poil je me suis lancée, de mon côté, dans mon premier bain de chiens. Épique !

Yangon animal shelter myanmar yangon birmanie
Mon pantalon avant ! A notre arrivée avec Natalie.

Ici il y a toute race de chien, toute taille, tout poil et surtout toutes histoires confondues séparés dans 5 zones différentes, 4 pour les adultes et 1 pour les petits. Si certains chiens viennent directement à vous et vous saute joyeusement dessus pour vous sauter la bienvenue (mon pantalon déchiré atteste de l'enthousiasme) d'autres restent plus en retrait, méfiants et surtout clairement marqués par leurs expériences à l'extérieur du shelter. Marqués psychologiquement mais aussi physiquement et même si le personnel de YAS s'occupent au mieux d'eux certains chiens garderont des séquelles à vie de leur rencontre avec des hommes malintentionnés.

La toute première zone d'accueil des chiens
La toute première zone d'accueil des chiens, les cages servent à mettre en 40aine ceux qui sont en rémission ou qui ne s'entendent pas trop.

Mon pantalon après ! Chez les chiots, tout aussi contents de voir du monde !
Mon pantalon après ! Chez les chiots, tout aussi contents de voir du monde !

Du coup, être présente, jouer avec les chiens, leur faire quelques caresses et juste rester près d'eux c'est un énorme bonheur, pour moi et pour eux ! A défaut d'avoir toujours des visiteurs ils peuvent compter sur l'amour du personnel de YAS, des jeunes hommes et femmes des environs qui gèrent un peu tous ces enfants turbulents qui en viennent parfois à se battre, et s'intéressent au jour le jour à leur bien être.

Yangon animal shelter myanmar yangon birmanie

Mais quel avenir pour eux ?

C'est la question qu'on peut se poser quand on voit tant de chiens dans la même zone. Est ce qu'après les avoir stériliser ils sont remis en liberté ? Non, bien sûr. Vivre dans la rue avec la possibilité de se faire percuter par une voiture, tuer ou même de mourir de maladie ou de faim n'est pas du tout ce que souhaite le YAS. Natalie m'a raconté qu'elle avait personnellement craqué sur plusieurs chiens du refuge et qu'elle n'avait pas été la seule puisque des visiteurs ont même ramené des chiens jusqu'à chez eux, au Canada !

Vivre au Yangon Animal Shelter est une grande chance pour ces chiens, ils récupèrent l'amour qu'ils n'ont pas eu dans leur vie antérieure, au milieu des voitures de Yangon, et pour certains ils ont même la chance de trouver une famille pour la vie, au final c'est tout ce qu'on leur souhaite, que vous ayez un coup de cœur gigantesque en allant visiter le Yangon Animal Shelter et qu'un jour l'un d'eux s'envole avec vous vers une nouvelle vie ! Mais à défaut d'en ramener un à la maison il faut aussi savoir que vous pouvez parrainer un copain poilu ou même donner de votre temps pendant plus que quelques heures grâce au volontariat, à vous de choisir !

Yangon animal shelter myanmar yangon birmanie
On est pas mal ici !

Infos complémentaires sur YAS
1- Avec Visit.org tu bookerasHistoire d'être sûr que ton $ aille direct à YAS !

2- Un pantalon trop fragile tu ne mettras pas ou à poil tu repartiras.

3- Une bonne journée de visite tu prévoiras ; le temps de faire l'aller/retour et d'avoir de jouer avec tous ces mignons !

Les liens à suivre :

Yangon Animal Shelter

YAS sur Visit.org

Un article in english d'une ambassadrices Visit (à qui j'ai piqué ma photo de couv !)

Voyageuse amoureuse de la nature, passionnée d'animaux et de conservation ; solo ou à deux ; en Europe, Afrique, Asie, Amérique, je vous emmène dans mes bagages pour vous raconter mes voyages.

Laisse ton commentaire ici !