France

Mon escapade basque – Entre Hendaye et Fontarrabie

Le brouillard de Bayonne me poursuit jusqu'à Saint Jean de Luz ce matin et j'alterne d'une main à l'autre pour grignoter mon croissant dans le froid glacial qui me grignote, lui, les doigts. La côte basque s'offre vraiment à moi pour la première fois, elle est grise et un peu triste ce matin ! Mais elle est fidèle à elle-même, gigotante devant les balustrades qui me séparent du vide j'aperçois des surfeurs au loin. Les dingues. Moi, déjà toute emmitouflée dans mon écharpe je crève de froid, alors eux... Bon, je n'ai plus de doigts, plus de croissants non plus, je remonte dans ma fidèle Flamboyante et je file direction Hendaye, espérant semer le brouillard sur ma route.

La petite basque, Hendaye

Toute petite, toute mignonne. C'est un peu l'idée que je m'en fais quand je traverse la ville en voiture pour me garer près de la baie. Devant mon nez se dresse Fontarrabie, l'Espagne. L'idée qu'à même pas 5km devant moi il y a un autre pays me fait bizarre ! La réalité de cette frontière qui nous sépare n'est même pas palpable, aucun signe ne m'annonce vraiment que devant c'est le pays de l'Andalousie, des tapas et de la sieste à 13h.

En attendant de rejoindre l'exotisme espagnol je m'engouffre dans les rues d'Hendaye pour découvrir un peu la ville. Le brouillard se dissipe doucement et le soleil vient enfin me réchauffer le museau. C'est jour de marché à Hendaye ! Je slalome entre les étals de produits régionaux, je bave un peu devant le beau fromage artisanal et je me retrouve devant une église, l'Eglise Saint Vincent, imposante, elle ressemble plus à une dépendance d'un vieux château fort qu'à une église ! Cette vieille dame de pierre dans le pur style basque est quand même classée monument historique, respect. (et comme je n'ai pas de jolie photo je vous laisse allez voir par ici !)

Je ne m'attarde pas trop dans le coin, plus intriguée par le château d'Abbadia, un peu à l'extérieur de la ville, je remonte dans ma voiture et pars à quelques kilomètres de là, espérant voir un peu du château même si je sais bien qu'à cette période de l'année pas vraiment touristique, tout est fermé.

fontarrabie hendaye pays basque france
P1080851
P1080855

Sur le littoral de la côte Basque

Comme prévu l'accès au château est impossible. Pas décidé à repartir bredouille je scanne la zone à la recherche d'un endroit où poser la voiture pour explorer la zone à pied. Chose faite je m'engage sur un sentier qui mène au "littoral basque", sans vraiment savoir où ça va me mener.

Les meilleurs découvertes en voyage se font sur des coups de hasard, c'est ce que je me suis toujours dit et c'est ce qui s'est quasiment toujours vérifié (y'a toujours des loupés, forcément !). Le littoral basque fait partie de ces hasards là. Arrivée sur le domaine d'Abbadia je suis les chemins qui s'enfoncent loin de la route et je me retrouve à flanc de montagnes, de collines, appelez ça comme vous voulez, je m'en fous un peu du nom, ce que j'ai devant les yeux me subjugue. La côte basque est réputée pour sa beauté et j'apprendrais plus tard que ce sentier que je prends n'est qu'une toute petite portion d'une randonnée de 7h. Oui, 7h de rando entre certaines villes de la côté basque comme Saint Jean de Luz ou Bidart avec des vues de dingue sur des paysages comme la pointe de Sainte Barbe que j'avais vu le matin même à Saint Jean de Luz et les 2 Jumeaux que j'ai devant les yeux.

Je n'ai, bien sûr, pas fait les 7h de marche mais en 1h de marchouillette tranquille vous aurez l'occasion de profiter déjà pas mal de la côte basque qui est d'une beauté sauvage heureusement préservée. C'est vraiment dans ces moments là qu'on se dit que la France est vraiment belle.

fontarrabie hendaye pays basque france
fontarrabie hendaye pays basque france
fontarrabie hendaye pays basque france
fontarrabie hendaye pays basque france

Fontarrabie, le Pays Basque espagnol

Après avoir flâné au grand air et en quasi solitaire sur la côte basque je retourne à Hendaye et me promène sur la plage et près du port dans l'attente du petit bateau qui me conduira vers Fontarrabie. C'est mon hôte Airbnb qui m'a conseillé de prendre la navette pour l'Espagne, histoire d'éviter de m'arracher les cheveux à trouver une place de l'autre côté de la frontière.

Le plan était génial, le prix plutôt dérisoire de 1,90€ me permet de faire les quelques minutes qui me séparent de Fontarrabie dans une petite navette qui part toutes les 30 minutes d'Hendaye. Je débarque donc quelques minutes après, me voilà en sol espagnol, telle une conquistador je rejoins la vieille ville en me demandant si le pays basque espagnol est différent du français.

Qui a influencé qui ? Si on oublie un peu les frontières on peut imaginer qu'Hendaye et Fontarrabie ne sont que 2 pierres d'un même mur, 2 villes d'un même pays, même si Fontarrabie est de loin plus jolie qu'Hendaye ! Bien plus vieille que la ville d'Hendaye, on retrouve des traces de la ville remontant au XII° et même à l'époque romaine, des vestiges attesteraient de la présence du port à cette époque. C'est sûrement ce passif qui donne à la vieille ville autant de charme. Je retrouve les maisons typiques du pays basque et en même temps, de ce côté là de la baie, ça n'a pas vraiment la même saveur.

Je découvre le château de Charles Quint, imposant bâtiment de pierre sur une place qui donne un point de vue imprenable sur la baie. Cette forteresse est aujourd'hui un parador où il vous en coûtera jusqu'à près de 300€ pour dormir ! Autre bâtiment tout aussi imposant l'Église Santa María de la Asunción pointe son clocher au dessus des petits immeubles de la ville, on l'aperçoit souvent au détour des rues, inratable donc.

fontarrabie Hendaye pays basque france
fontarrabie hendaye pays basque france espagne
fontarrabie Hendaye pays basque france
fontarrabie hendaye pays basque france espagne
fontarrabie hendaye pays basque france espagne
fontarrabie hendaye pays basque france espagne
fontarrabie hendaye pays basque france espagne
fontarrabie hendaye pays basque france espagne

La vieille ville basque de Fontarrabie n'est pas bien grande et n'étant pas vraiment intéressée par le reste de la ville, plus moderne, je rejoins le port alors que les espagnols se réveillent à peine de leur sieste. Je remonte dans ma navette et je repasse cette frontière imaginaire, reléguant au placard ma tenue de conquistador.

Repue de tant de belles choses, je reprends ma flamboyante et remonte vers Bayonne en poursuivant un peu le soleil qui descend inexorablement vers l'horizon. De mon côté de la France je n'ai pas vraiment l'occasion de voir des couchers de soleil sur l'océan, en louper un seul aurait été une parfaite hérésie. Il est donc 17h15, la place de parking face à la baie de Biarritz n'attendait que moi, assise sur la balustrade de pierre qui surplombe le vide je regarde le soleil se coucher sur le Pays Basque.

fontarrabie hendaye pays basque france espagne biarritz

épinglez-moi !

Voyageuse amoureuse de la nature, passionnée d'animaux et de conservation ; solo ou à deux ; en Europe, Afrique, Asie, Amérique, je vous emmène dans mes bagages pour vous raconter mes voyages.

Laisse ton commentaire ici !

Commentaires (8)

  1. Ça me rappelle des souvenirs de vacances dans le Pays Basque!
    Qu’est-ce que j’adore ce coin, tellement sauvage et beau. Tes photos sont très jolies !
    Merci de m’avoir fait voyager grâce à tes mots 🙂

    1. Merci à toi d’avoir pris le temps de me lire 😀 J’ai adoré le Pays Basque ! C’était ma première fois là bas, une très belle découverte 🙂

  2. Merci pour les merveilleux souvenirs du pays basque qui reviennent grâce à toi ! tes photos sont magnifiques, j’adore les images de la côte, des maisons colorées… tout me rappelle combien j’aime cette région. Et merci pour le feature du dimanche, ça m’a fait vraiment plaisir, tu es un amour !
    je t’embrasse, au plaisir de te lire très vite !

  3. Maintenant il va te falloir découvrir la campagne basque plus à l’intérieur des terres 🙂 Merci de m’avoir replongée dans mes souvenirs… ah comme j’aime le Pays Basque …