Réflexions

L’Afrique est loin derrière moi…

Je suis rentrée depuis 3 mois et j'ai l'impression que l'Afrique c'était il y a des années. La chronologie des événements, mon retour en février, la reprise de ma vie en France, le retour à une actualité noire, à ces histoires qui nous frappent trop souvent, le retour à la réalité quand quelques mois auparavant je passais d'un bus à l'autre, où la seule raison pour laquelle je me levais le matin c'était cette nouvelle ville que j'allais découvrir.

Une page s'est tournée en février quand j'ai reposé le pied en France, j'étais heureuse de revenir, fatiguée des chocs culturels, fatiguée de cet éloignement de ma mère patrie, j'avais ce besoin physique de rentrer à la maison, de sentir mes racines reprendre terre...

L'Afrique est derrière moi, je termine l'histoire de 6 mois de voyage avec le point culminant, avec cette plage d'Ifaty, avec mes derniers lémuriens, avec mon dernier coucher de soleil, peut être le plus beau de mon voyage. Je me rappelle du sentiment brouillé que j'avais en montant dans l'avion, ce besoin tellement fort de rentrer à la maison et cette nostalgie de ce jour à Paris où je téléphone une dernière fois à une de mes amies pour lui dire "je n'ai pas peur, je suis sereine, je pars au Rwanda". L'Afrique me manque, j'ai aimé chacun des pays dans lesquels je suis passée et comme je les ai détesté aussi. Pourtant aujourd'hui je n'ai que cette nostalgie qui envahit mon cœur, le manque de ce quotidien sans routine, de ces rencontres qui m'ont changés, de ces moments uniques qui me faisaient me dire "putain j'aime cette vie".

L'Afrique est derrière moi mais j'ai devant moi des milliers de possibilités. Rester en France ? J'ai fait un choix de vie que je n'aurais pas envisagé en mettant le pied dans l'avion qui m'emmenait à Kigali. "Peut être que je resterai là bas" que je disais à mes amis. Non, je suis rentrée mais mon corps tout entier me hurle de repartir.

Aussi longtemps ? Pas tout de suite.

Mes prochaines destinations ? Un premier pas en Asie, en Russie.

Mes rêves ? Des mois dans les steppes mongoles à cheval, avec des chiens en Alaska, autour de l'Italie et de la Grèce pour découvrir des civilisations perdues, en Amérique du Sud pour observer ces espèces qui souffrent de la déforestation et ces gens qui supportent à bout de bras des forêts entières.

Je n'ai jamais rêvé d'une vie au fond de mon canapé à imaginer ce que serait ma vie si j'avais la force de sortir de chez moi. Aujourd'hui j'ai fait le premier pas dans l'inconnu, j'ai lancé une roue instoppable d'envie de découvrir, je sais que tout est possible maintenant quand on le veut vraiment, que tout est une histoire de choix. J'ai une vie entière pour accomplir mes rêves et en bâtir d'autres, en attendant, si un jour je recommence à vous raconter ces aventures, je vais plutôt vous parler de ce qui m'entoure ici, à commencer par ceux qui ont aussi vécus des aventures à travers le monde, ceux dont vous n'auriez jamais entendu parler mais qui font de notre monde une place encore pleine d'espoir pour le futur...

Voyageuse amoureuse de la nature, passionnée d'animaux et de conservation ; solo ou à deux ; en Europe, Afrique, Asie, Amérique, je vous emmène dans mes bagages pour vous raconter mes voyages.

Laisse ton commentaire ici !

Commentaires (1)