Transports en Afrique du Sud

Afrique Afrique du Sud Partir en Afrique de l'Est

Conduire en Afrique du Sud, un bon plan ?

14 janvier, je prends l'avion pour retourner une nouvelle fois à Port Elizabeth mais seule cette fois ci. J'ai fait le choix de rester 2 semaines de plus en Afrique du Sud pour la très bonne raison que je voulais visiter une structure qui gère des animaux et que j'avais cette envie folle de monter dans le Transkei pour rencontrer les Xhosas à Mdumbi.

Quand j'ai planifié ces quelques jours sur les routes sud africaine je me suis posée la question de mon mode de transport. Si lorsqu'on était dans le Western Cape on avait décidé d'utiliser les transports en communs je me suis demandée, au final, est ce que c'est vraiment la meilleure solution ?

Les transports en Afrique du Sud, quelles solutions s'offrent à vous ?

Option 1: Vous êtes un déglingo et vous tentez le minibus avec risque de se retrouver au Petaouchnok sud africain, à 4000km de votre destination ( on est des aventuriers merde ! )

En Afrique du Sud l'utilisation des minibus type matatus surpeuplés qu'on a pu utilisé dans les autres pays d'Afrique de l'Est est fortement déconseillée. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'à la différence des autres pays qu'on a visité où on vous passait devant à toute allure en vous gueulant le nom de la ville de destination, en Afrique du Sud tout se joue avec... les doigts ! Oui, vous avez bien lu, ici c'est le langage des signes qui prime pour se rendre d'un point A à un point B alors réussir à chopper un bus dans sa course effrénée relève un peu du parcours du combattant, vous devez connaître à la perfection les signes pour tel ou tel endroit ! On oublie aussi la mention qui dit "Bus dangereux pour les êtres humains à la peau claire", de toute façon dangereux ou pas c'est trop compliqué !

Option 2: vous êtes raisonnable et adepte du slow travel, vous prenez les bus type Greyhound ou Intercape !

Un bureau de résa, pas mal de choix de destinations, des prix relativement corrects mais une option que je vous conseille seulement si vous faites très peu de trajet. Si vous avez prévu de rester une nuit dans une ville et de reprendre le bus le lendemain pour aller ailleurs l'intérêt de prendre ce genre de bus est nulle. Au final les Intercape et Greyhound sont bien pratiques quand il s'agit de faire des longs trajets, un peu comme on a fait quand on est parti au Mozambique ! ( Bon on oublie la panne de 5h sur l'autoroute avec température extérieure de 30°, on est des aventuriers, remerde ! )

Option 3: vous êtes raisonnable 2.0 ET vous êtes un véritable nomade, vous choisissez les Baz Bus !

Vous vous souvenez de notre aventure au Cape Peninsula ? Ça avait commencé par moi qui chouine parce qu'on peut pas avoir de voiture et ça avait fini dans un bus Baz Bus avec autres touristes prêts pour une aventure EX-AL-TANTE. Ces fameux Baz Bus, c'est quoi ? C'est des bus qui vous transporte de votre auberge de jeunesse vers une autre moyennant l'achat d'un ticket ( forcément, rien n'est gratuit ! ).

Le Baz Bus vous propose 2 options de voyage :

  • Un ticket 7 ou 14 jours qui vous permet de monter et descendre autant de fois que vous voulez du bus ;
  • Un ticket point A vers point B qui n'a pas de date limite et qui vous permet à nouveau de monter et descendre autant de fois que vous voulez du bus, ce ticket expire quand vous arrivez à destination.

Tout cela a bien sûr un coût, pas donné de mon point de vue : 136€ pour un ticket 7 jours / 275€ pour Cape Town-Johannesburg. Vous l'aurez compris il faut le rentabiliser à mort pour que ça vaille vraiment le coup et ne surtout pas prendre un aller simple Cape Town-Joburg sans s'arrêter en route, si c'est votre cas l'option 2 est pour vous ! L'intérêt est vraiment de ne pas avoir à payer un taxi ou marcher pendant des heures avec votre sac de 20kg pour trouver votre auberge, le Baz Bus vient vous chercher chez vous et vous dépose dans votre nouveau chez vous. Le service est bien rôdé et je ne vais pas cracher sur le fait que c'est l'un des moyens de transports les plus pratiques et les plus simples que j'ai pris en Afrique mais si vous recherchez le contact avec les locaux, on oublie !

Option 4: Vous êtes un indépendant, un déglingo qui veut partir en road trip sur les routes de l'Afrique du Sud, la voiture est pour vous ! ( L'aventure reremerde ! )

La voiture est petite, elle a le volant à gauche, le clignotant à droite (temps d'adaptation nécessaire !) et son coffre disparaît à la minute ou je jette mon sac à l'intérieur mais elle est mignonne et vaillante ! Après avoir testé l'option 2 et 3 j'ai décidé de tester la dernière option à ma portée en Afrique du Sud et surtout à la portée de mon compte en banque. Oui vous avez bien lu, mon porte monnaie est très heureux de savoir qu'on va se prendre une petite voiture pour sillonner les routes d'Afrique du Sud et pour cause, ma voiture pour 7 jours de location ne m'aura coûté que 136€ essence comprise soit moins de 20€ par jour. On retrouve donc le prix d'un ticket de Baz Bus pour 7 jours alors quel est le véritable intérêt de prendre une voiture en Afrique du Sud ?

J'ai pesé le pour et le contre d'une voiture face au ticket Baz Bus pour ma semaine de pérégrination entre East London, Cintsa et Mdumbi soit environ 700km parcourus. Il me fallait un transport qui me ferait faire l'aller/retour en 7 jours tout en me permettant de m'arrêter aux auberges de jeunesse de Cintsa et Mdumbi, quand on pose le problème de cette façon on aurait tendance à se diriger direct vers l'option Baz Bus sauf qu'il faut prendre en compte d'autres variables : la nourriture et la liberté de mouvement.

Les courses VS le restaurant

Le Baz Bus n'est pas un taxi, il vous amène à votre auberge et après ça c'est à vous de vous débrouiller ce qui signifie que niveau nourriture, à moins de vous trimbaler avec votre glacière pour 1 semaine, vous allez devoir manger sur place. Pour vous donner une idée les repas à Cintsa coûte R75 l'unité soit un peu plus de 4€, on multiplie ça par 2 et on rajoute les R35 du petit déjeuner, on finit à une note journalière ( hors lit en dortoir ) de R185 soit 10€ de repas à la journée, personnellement en étant végétarienne je me nourris à R300 environ à la semaine, petit déjeuner inclus soit 17€ en faisant mes courses moi-même, le calcul est vite fait !

A relativiser : le coût ne sera pas le même si vous êtes dans une zone urbaine ! J'étais dans le trou du luc du monde, à 15 bornes au mieux du premier commerce !

Le "je m'arrête où je veux" VS "oh c'est joli ic... Là bas !"

C'est quand même plutôt génial de pouvoir s'arrêter quand on veut dès qu'on se retrouve face à des paysages de dingue non ? Le Baz Bus ne vous permet clairement pas de demander au chauffeur de s'arrêter pour vous permettre de prendre votre petite photo souvenir sur le bord de la route. En voiture vous avez une liberté de mouvement totale qui vous permet d'apprécier les vues magnifiques du Transkei sud africain et ça tombe plutôt bien, il a des milliers de choses à contempler par là bas...

Transkei

 

 

CONSEILS

Prenez une assurance qui couvre les petits bobos de la voiture, les routes ne sont pas toujours en bon état, souvenir de ces innombrables trous que j'ai rencontré sur la route de Coffee Bay ou de ces buissons qui ont rayés le nez de la voiture sur la route de Cintsa.

Faites bien le tour de la voiture pour vérifier chaque centimètre carré et les documents qu'on vous donne à la remise de la voiture, histoire de ne pas avoir de mauvaise surprise quand vous la ramenez !

Prenez bien le temps de vous habituer à la conduite à gauche, ce n'est pas aussi simple que ça en a l'air ! (Comment ça j'ai pris la voie en contresens ? PANIQUE PAS)

 

 


épinglez moi !

Voyageuse amoureuse de la nature, passionnée d'animaux et de conservation ; solo ou à deux ; en Europe, Afrique, Asie, Amérique, je vous emmène dans mes bagages pour vous raconter mes voyages.

Laisse ton commentaire ici !

Commentaires (2)