Tu aimeras aussi...

15 Commentaires

  • melmelboo voyage

    Nous partons découvrir l’Amérique du Sud en famille dans quinze jour pour un an. J’espère que nous aurons la chance de voir des animaux sauvages dans leur milieu naturel !

    13 octobre 2017 at 9:16 Reply
  • travelingaddress

    j’ai été dans le parc des pyrénnées, leurs ours sont superbes! Dans la même région et en lien avec le problème “loup”, ils distribuaient des brochures pour vivre en bonne entente avec eux. Avoir un chien de berger et une clôture, faire du bruit en marchant…. Des choses basiques, je ne comprends pas que ça pose toujours problème !

    14 octobre 2017 at 9:01 Reply
    • Adeline

      Je suis d’accord avec toi, les protestations concernant les loups ou les ours me semblent totalement incompréhensibles, tout est fait pour qu’il y est une bonne entente entre pastoralisme et animaux sauvages… Je pense surtout que certaines personnes ont du mal avec le changement !

      14 octobre 2017 at 10:43 Reply
  • didier 28

    Je partage presque tout de vos écrits … alors voici ce que je ne partage pas avec vous. D’abord je déplore que le lynx soit encore une fois le grand oublié de ce récit, car lui aussi est une grande victime de l’intolérance humaine. Il semble que peu de gens s’intéressent véritablement à lui, à un point tel, que nous l’oublions systématiquement dans nos écrits, alors qu’il est lui aussi un grand prédateur européen en danger, et à mon avis (si l’on ne parle que d’eux), il mérite tout autant que les 2 autres d’être défendu. Même les assos que vous citez, des assos qui sont censées le défendre, lui comme les 2 autres, n’en parlent pas … ou presque pas. D’ailleurs quand on voit les résultats obtenus sur la préservation de ces 3 grands prédateurs, on comprends aisément que désormais, ces assos subventionnées ne font aujourd’hui plus que défendre leurs propres existences, ou plus exactement, les revenus de leurs dirigeants. On comprend que ces 3 grands prédateurs ne seront jamais ben défendus dans notre pays, et que cette inaction laisse la place libre à tous ces intolérants cagoulés et armés (éleveurs-chasseurs), qui après tout, ne font eux aussi que défendre leurs intérêts, sans jamais comprendre que leurs intérêts à eux, sont ailleurs ! Voilà à part ça, je suis entièrement d’accord avec vos écrits, bravo à vous !

    16 octobre 2017 at 9:55 Reply
    • Adeline

      Merci beaucoup pour votre commentaire Didier qui est très vrai, je prends note pour le lynx, j’en parlerai avec plaisir sur le blog puisque, comme vous le dites, il est souvent le grand oublié dans la destruction de notre faune ! Les associations doivent faire face à beaucoup de pression et de résistance mais je reste persuadée qu’elles œuvrent autant que faire se peut sur les terrains de la protection des Ours et de Loups mais aussi des Lynx. L’avenir n’est malheureusement pas entre les mains d’une poignée de défenseurs de cette Nature mais bien dans celles de ceux que vous citez, les éleveurs, les chasseurs, mais aussi des français en général qui doivent s’impliquer un peu plus dans les problèmes que rencontre notre pays en matière de sauvegarde des espèces…

      16 octobre 2017 at 6:08 Reply
      • didier28

        Alors je vous relirais avec plaisir !

        16 octobre 2017 at 7:22 Reply
  • Candie - Les Géonautrices

    Je suis tellement d’accord avec toi : pourquoi l’homme veut-il encore et toujours tuer ces prédateurs que sont le loup et l’ours ?? J’ai grandi dans les montagnes du Sud-Est où le loup commence à revenir depuis quelques années et mon avis sur la question, c’est que les bergers (j’en connais pas mal), n’ont plus envie de perdre leur temps à surveiller leurs troupeaux et ils préfèrent tuer les loups… Je sais qu’ils sont très occupés, mais ça n’excuse pas leurs attitudes. Ils devraient s’occuper de leurs animaux et non les laisser libre et remettre ensuite la faute sur le loup s’il y a eu quelques bêtes qui ont été tuées. Il faudrait aussi qu’ils prennent leurs responsabilités vis à vis de leurs troupeaux. Le problème c’est qu’ils sont persuadés d’avoir raison et qu’il est quasi impossible de leur expliquer les choses car ils n’écouteraient même pas. En tout cas, je reste persuadée que tuer le loup ou l’ours n’est pas la solution, que détruire des écosystèmes n’est pas la solution !

    17 octobre 2017 at 2:22 Reply
    • Adeline

      On est d’accord, beaucoup de bergers ont oublié que l’une des prérogatives de leur travail est de surveiller leurs troupeaux ! Ils se sont habitués à une situation absolument pas naturelle alors forcément ça fait du changement mais un changement bénéfique pour la planète ! Je regrette toutes les pauvres biquettes et brebis et moutons dévorés (pour le peu qu’il y en a) mais il ne faut pas oublier qu’ils sont indemnisés pour ces pertes ! Il n’y a plus aucune raison de refus au retour du loup à part une désengagement de leur part..

      27 octobre 2017 at 4:19 Reply
  • chrys

    Je suis d’accord et ça me fait de la peine tout ça. L’homme crée les probléme lui-même, met ensuite les conséquence sur les animaux et s’en débarasser par pure option de confort, je note les associations, j’aimerais tellement que tout ça évolue en bien ..

    19 octobre 2017 at 10:14 Reply
    • Adeline

      Option de confort c’est tout à fait ça 🙂 J’espère que ça va évoluer ! Je me dis qu’il y a aujourd’hui beaucoup moins de gens qui ont peur du loup ou de l’ours qu’il y a quelques années, c’est déjà une belle avancée !

      27 octobre 2017 at 4:20 Reply
  • moietmeszeles

    Il est essentiel de conserver la biodiversité, un environnement encore vivable pour les animaux, l’ours et sa protection me parait une cause essentielle. Tu fais passer encore un bien beau message, l’animal comme l’homme se doivent de vivre en harmonie sur la planète. Je trouve cela tellement dramatique sous couvert de l’evolution, du consumérisme, de l’avancée des nouvelles technologie de vouloir toujours plus détruire l’environnement et ses habitants…
    Alors oui, sauvons les ours!
    Merci pour ce beau billet

    19 octobre 2017 at 12:00 Reply
    • Adeline

      Merci 🙂 Je suis entièrement d’accord avec toi au sujet d’une vie en harmonie avec les animaux, beaucoup ont du mal à se faire à l’idée qu’ils ne sont pas seuls sur la planète et surtout qu’ils ont aussi besoin d’une biodiversité en bonne santé pour rester sur ladite planète !

      27 octobre 2017 at 4:33 Reply
  • Chad

    L’éternel problème : L’homme !

    Les priorités … des 2 neurones … aujourd’hui : le pouvoir, la domination et bien sur … l’argent !

    Sombre tableau j’avoue !

    Les animaux sont pour beaucoup ( les fameux 2 neurones) une attraction et pas des membres à part entière de notre écosystème.

    La réalité : la planète n’est pas NOTRE PROPRIÉTÉ !

    Les 2 neurones pensent le contraire !

    Je ne suis pas content !!!

    Chad

    26 novembre 2017 at 11:31 Reply
    • Adeline

      La domination c’est la problématique majeure, les 2 neurones imaginent toujours qu’ils ont besoin de dominer alors que… non !

      Pas contente non plus !

      26 novembre 2017 at 11:47 Reply

    Leave a Reply