Sixt-Fer-à-Cheval

France

Sixt-Fer-à-Cheval – On est allé jusqu’au bout du monde (ou presque)

Avec les beaux jours qui reviennent (et mon emploi du temps qui s’allège enfin !), j’ai enfin accepté de sortir de ma torpeur étudiante, de mon esclavage cérébral, de ma fièvre d’apprendre pour me laisser conduire par Prince Charmant à Sixt-Fer-à-Cheval. Notons déjà que les noms de nos petits villages français ont de la gueule, une sonorité qui nous emmène des centaines d’années en arrière et qui attise l’appétit du savoir, du pourquoi une petite bourgade porte un nom aussi bizarre !

Alors Sixt-Fer-à-cheval, mise à part son nom un peu chelou, est l’un des plus beaux villages de France. Je vous ai déjà raconté à plusieurs reprises mon intérêt pour ces petits villages un peu oubliés comme Châteauneuf-en-Auxois ou La Bastide Clairence (toujours des noms de dingue je vous dis) alors forcément, je n’allais pas bouder mon plaisir à l’idée d’en découvrir un nouveau ! Oui, enfin, découvrir… Ce n’est pas tout à fait ce qu’il s’est passé. Non, je vous rassure, pas d’attaques d’ovnis, de mission sauvetage de la planète à la 2012 ou de panne d’essence sur le bord de l’autoroute, non, on était juste un peu plus d’humeur pour de la ballade bucolique dans la montagne. Du coup, on dit bonjour à Sixt en passant et on file en direction du Cirque de Sixt-Fer-à-Cheval, 6km plus loin.

Le Cirque de Sixt, je l’avais repéré en allant me balader sur le très beau site du village (rarement vu un site aussi mignon !) et j’avais été enthousiasmé à l’idée de trainer mes docs jusqu’à là-bas ! Alors vous me connaissez maintenant, je ne suis pas du genre à me mettre en tenue de randonnée quand on va marchouiller dans la montagne, dans la forêt ou dans les collines, je suis même totalement à côté de mes pompes (ouh le jeu de mots)  en ce qui concerne la réalité d’un terrain ou la tenue adaptée. Je ne vous raconte pas mes premiers mètres en doc martens/jean sous le soleil de printemps qui commence à bien chauffer. C’est donc en râlant contre moi-même et Prince Charmant (il faut bien un coupable !) qu’on s’engouffre sur le chemin balisé, direction le bout du monde.

Sixt Fer à Cheval

Le Bout du Monde, ou presque ! Parce qu'en hiver, avec les chemins encore un peu (beaucoup) plein de neige, on ne peut pas y accéder au Bout du Monde mais n'empêche que Sixt nous en a mis plein la vue. Dès le parking déjà on est embarqué dans une forêt reposante, qui émerge tout juste de la torpeur de l'hiver. Au bout de quelques mètres c'est la quasi solitude, on est en milieu d'après-midi, l'endroit se vide déjà un peu et il n'y a que les plus aventuriers pour parcourir les longs kilomètres accessibles à cette période de l'année. On est de ceux-là nous ! On s'aventure sur les sentiers (j'ai arrêté de râler, ça y est !) et on s'émerveille devant la luxuriante forêt qui nous entoure et puis bientôt devant les petites cascades qui dévalent les parois des falaises autour de nous, cirque oblige, nous sommes littéralement cernés par les montagnes. Les cascades se succèdent, on suit le ruisseau qui dévale la pente en glougloutant et on monte jusqu'à se trouver en face des vestiges glacials de l'hiver: de la neige. Des grosses plaques de neige nous entourent, un peu fondues genre le granité rafraichissant de l'été. Mais nous, on s'en fiche, on est des sauvages, on hésite pas une seconde et on traverse. On traverse tout. On avance et on est bien. On se retourne juste quelques instants pour découvrir le nouveau panorama qui s'offre à nous, les gigantesques montagnes dans toute leur splendeur.

Sixt Fer à Cheval
Sixt Fer à Cheval
Sixt Fer à Cheval
Sixt Fer à Cheval
Sixt Fer à Cheval
Sixt Fer à Cheval
Sixt Fer à Cheval
Sixt Fer à Cheval

On ne peut pas décemment camper là (je me vois mal me faire un igloo avec mes mains), on décide donc de continuer notre route jusqu'au moment où on s'avoue vaincu par la neige, elle a dévoré le chemin. Au lieu de faire demi-tour on prend le parti de rejoindre le chemin parallèle, pour découvrir autre chose sur notre retour vers la voiture sauf qu'un ennemi de taille de dresse devant nous : le ruisseau. Bon je vous avoue qu'on n'a pas réfléchi bien longtemps, juste le temps de trouver un passage peu profond et voilà Dimitri qui traverse "à la militaire" selon un monsieur qui nous regarde, amusé, pompes aux pieds, mode bourrin, et vas y que je te traverse le ruisseau à grandes enjambées. Pendant ce temps, je me déchausse tranquillement, enlève mes chaussettes et trempe un orteil dans l'eau, ok, c'est un peu froid mais bon, quand il faut y aller... Après la chaleur du soleil, l'eau glacée des montagnes, contraste ! Arrivée de l'autre côté on peut continuer notre exploration, l'aventure !

Au final, on se dit que c'est un peu ça une escapade en forêt, à quelques heures de chez nous, l'aventure. Pas l'aventure comme on l'a vécu à Bagan sur notre petit scooter électrique, ni celle que j'ai vécu en Afrique du Sud ou au Rwanda quand je me promenais toute seule à la découverte de ce monde inconnu, mais une aventure à portée de main, vraiment là, à côté de chez nous, celle qui nous permet de s'évader pendant juste quelques heures, si simple à avoir et si douce à vivre ! J'adore de plus en plus ces voyages autour de chez nous, dans notre pays, on se rend de plus en plus compte qu'on n'a pas besoin de faire 12h d'avion pour découvrir la beauté du monde, vous ne trouvez pas ?

Sixt Fer à Cheval
Sixt Fer à Cheval
Sixt Fer à Cheval
Sixt Fer à Cheval
Sixt Fer à Cheval
Sixt Fer à Cheval
Sixt Fer à Cheval

Quelques infos sur Sixt-Fer-à-Cheval

A 2h de Lyon ou 1h de Genève, le site dispose d'un parking gigantesque.

Difficulté de randonnée : facile à moyen pour les plus longues.

Équipement : des docs et un jean (ou pas!), un appareil photo, beaucoup d'amour pour la nature.

Pour : les amoureux de la montagne, des grands espaces, de l'air frais et de la Nature.

Voyageuse amoureuse de la nature, passionnée d'animaux et de conservation ; solo ou à deux ; en Europe, Afrique, Asie, Amérique, je vous emmène dans mes bagages pour vous raconter mes voyages.

Une envie de partager ?

Commentaires (4)

  1. Olala ça donne envie en tout cas ! Tes photos sont magnifiques *.*
    L’an dernier j’étais partie faire du ski dans la région, si j’y retourne j’irais y faire un tour grâce à toi 🙂

  2. C’est incroyablement splendide!!! Moi qui faisait beaucoup de rando petite en France cela me rappelle des souvenirs, notamment jouer dans la neige en débardeur en été haha
    Je ne connais pas cette région, c’est une bonne inspiration pour le futur lorsque je reviendrai au pays 🙂

    1. C’est vraiment un spot sympa pour les randos ! On a pu faire qu’une petite (2h A/R en gros) mais on y retournera sûrement pour faire les plus grandes 😀