Les poilus (et les autres...) Réflexions

Le massacre annuel des dauphins de Taiji

Ce matin j'ai eu des news, encore, sur les massacres de la baie de Taiji, sur les kidnapping de la Baie de Taiji, sur toutes les honteuses pratiques que les japonais perpétuent au fil des ans. J'aurais pu encore vous publier un article pour vous montrer ce qu'il en est et pour vous faire comprendre où vont ces animaux mais aujourd'hui j'avais envie de discuter un peu.

Taiji, la baie de la Honte

Depuis plus de 4 siècles ( même si certains disent plutôt depuis 40 ans ! ) les japonais perpétuent une "tradition" qui avait un peu commencé comme aux Iles Féroé avec la chasse aux globicéphales : pour manger. D'une simple nécessité, qui s'épuise de plus en plus au fur et à mesure que les consciences s'éveillent, on est donc passé à une tradition ancestrale qui devrait représenter l'identité même de cette ville japonaise. Et quelle identité ! Une personnalité lunatique, meurtrière, destructrice et franchement perverse ( niveau adjectif, on peut aussi sortir tous les synonymes de cruelle ).

Tous les ans, de septembre à mars, des pêcheurs japonais partent en mer pour chasser des dauphins. Mais seulement pour se nourrir ? On sait bien que les japonais adorent la chair d'animaux marins, ils bravent même les interdits sur la pêche à la baleine pour aller chercher ces mets tellement "délicats". Sauf que depuis de nombreuses années, les japonais se sont rendus compte qu'il y avait bien plus lucratifs que de "seulement" tuer ces dauphins pour les mettre sur les étals du supermarché : les vendre aux parcs marins. Certains disent même, en s'appuyant sur des archives, que les massacres de Taiji sont en fait nés il n'y a même pas un siècle dans l'unique but d'approvisionner les parcs.

Les pêcheurs de Taiji
Les pêcheurs de Taiji

La viande de dauphin
La viande de dauphin

De Taiji jusqu'au bout du monde

Quand on sait qu'un "beau" dauphin se monnaye 150.000$ pièce on comprend vite ce qui a donné envie aux japonais de commencer cet espèce de marchés noirs des cétacés. Enfin, un marché noir, c'est pas censé être un peu sous le manteau ? Le genre de trafic dont on est un peu au courant mais qu'on a du mal à déceler ? Là, de la pêche aux dauphins, pour ne pas réussir à la déceler c'est quand même assez fort ! Et pour cause, je parle de "marché noir" parce qu'au final je préférerai presque que ça en soit un, un marché illégal, mais aujourd'hui encore ça n'est pas le cas.

Eh oui, Taiji c'est entièrement légal, comme les massacres aux Îles Féroé ! Le Japon (bon c'est un peu sans surprise pour eux ) mais surtout la communauté internationale ( vous savez, nous et les autres pays qui brassons de l'air quand il faut demander son avis ) sont totalement d'accord avec le principe même de Taiji ! Vous voulez butez des milliers de dauphins chaque année ? Pas de soucis les gars ! On ne voudrait pas froisser un pays aussi riche que le Japon, c'est pas bon pour le business. Si quelques êtres humains dans les hautes sphères politiques haussent un peu la voix, elle s'éteint assez vite et ne sera de toute façon jamais aussi forte que celle des activistes internationaux mais aussi japonais.

Parce que oui, les japonais aussi râlent de ces massacres. Certains sont plus choqués par le fait qu'on leur vendent de la viande bourrée de mercure et par le procès qu'on fait au pays pour ces massacres mais ils râlent, c'est déjà ça. Quand on y pense 2 minutes, c'est vrai que râler pour ce massacre de dauphins, perpétrés dans des conditions horribles et dans la plus grande souffrance pour les animaux, alors que de notre côté de la planète on abat à la chaîne et de façon tout aussi inhumaine des animaux dans les abattoirs, c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité ( expression inusitée depuis 1975 ). C'est aussi ça qui fait tiquer les japonais, comment osons nous ouvrir notre bouche sur ces massacres alors qu'on tue nous aussi des tonnes et des tonnes d'animaux chaque année pour notre ( votre ) consommation personnelle ?

Si on peut prendre du recul sur ce fait ( faudrait pas non plus être hypocrite ) on ne peut pas en prendre sur la revente des cétacés aux parcs animaliers.

On dénombre, dans le monde, 20 parcs animaliers qui ont, de source sûre, récupérés des dauphins provenant de Taiji. Si la plupart se trouvent en Asie on peut aussi observer que certains partent jusqu'en Afrique du Nord et même... jusqu'en Ukraine ! Le problème est donc beaucoup plus proche qu'on aurait pu le penser.

@
Carte de C'est Assez

Combattre Taiji

Si vous vous posez encore la question de savoir comment venir à bout de ces pratiques la réponse est très simple : n'allez plus dans les parcs animaliers qui présentent des spectacles d'animaux marins.  Je n'ai jamais été contre les parcs animaliers, j'y ai même travaillé, mais je vois une différence significative entre le fait de garder captifs des animaux dans le cadre de la conservation et de la pérennité même de cet espèce ( et à terme, pour sa réintroduction dans un environnement exempt de toute présence d'êtres humains débiles ) et le fait de garder des animaux pour les réduire à des objets de spectacle. Certains diront que ce genre d'interactions avec les animaux permettent aux gens de se sentir plus proches d'eux et donc d'être plus sensibles à leur condition de vie et surtout de mort dans la Nature. Pardon, mais c'est l'excuse la plus débile de l'univers entier.

Vous vous êtes sentis plus proche de ce dauphin qui saute à travers un cerceau pour toucher un ballon la dernière fois que vous avez mis les pieds dans un parc marin ? Personnellement je vois les gens qui regardent ce genre de spectacle ( pour en avoir vu moi même, je peux donner mon avis ) comme des coquilles vides, des esprits totalement vidés de leurs substances et de leur capacité de réfléchir, un peu comme quand vous tombez sur une émission de télé réalité et que vous vous laissez imprégner par tant de connerie humaine. C'est du divertissement, malsain en plus, et ça ne sera jamais ( JAMAIS ) de la conservation d'espèces, faudrait arrêter d'essayer de cacher un obèse derrière un pot de fleur.

Taiji c'est ça.
Taiji c'est ça.

@

@ voir

 

 

Voyageuse amoureuse de la nature, passionnée d'animaux et de conservation ; solo ou à deux ; en Europe, Afrique, Asie, Amérique, je vous emmène dans mes bagages pour vous raconter mes voyages.

Une envie de partager ?

Commentaires (1)

  1. Sujet sérieux et grave à la fois duquel ressortent les causes (je n’en prends que certaines) :

    …. l’excuse la plus débile de l’univers entier.

    …. divertissement, malsain …

    …. regardent ce genre de spectacle comme des coquilles vides …

    Les causes en clair !!!