InPartir en Afrique de l'Est

Les vaccins obligatoires pour partir en Afrique de l’Est

vaccins

Couchée sur la table d'examen, les pieds en l'air, j'attends que l'infirmière arme ses seringues.

Vous l'avez compris je vais vous parler vaccins, étape indispensable avant le départ, moi qui déteste les seringues ( et oui même malgré mes nombreux tatouages ! ) je vous fais le compte-rendu de ma matinée au Centre de Vaccinations Internationales. Parce que, oui, les vaccins pour partir à l'étranger ne peuvent ( dans certains cas ) pas être fait chez son médecin généraliste. La visite consiste donc à avoir toutes les informations nécessaires au bon déroulement de son voyage d'un point de vue santé.

Les vaccins pour l'Afrique de l'est

Même si je me suis renseignée au préalable j'ai été surprise par le nombre d'indications que m'a donné l'infirmière qui m'a reçu. L'Afrique, on s'en doute, n'est pas sanitairement équivalent à l'Europe et à la France. Résultat : des maladies qu'on ne trouve plus en France sont fréquentes sur le continent et il est important pour vous mais aussi pour les autres, dans le cas des maladies contagieuses, de se prémunir face à ces risques.

Concernant les pays que je vais traverser il est obligatoire de faire un seul vaccin : la fièvre jaune. Certains autres sont fortement recommandés, j'ai pas chipoté, je les ai tous fait !

La fièvre jaune

Cette maladie est transmise par les moustiques ( une calamité ces bestioles ! ) et le taux de mortalité pour les personnes atteintes est de 50% ! Les symptômes sont de la fièvre, des nausées, des vomissements, des douleurs musculaires et des hémorragies, bref un programme sympathique.

Ce vaccin est obligatoire dans certains pays : Rwanda, Ouganda et Kenya ; vivement recommandé en Tanzanie. Une injection suffit et il est valable 10 ans. Niveau prix il m'a coûté 65€.

NB : Le risque de transmission de cette maladie est maximum le jour et en début de soirée.

La rage

Cette maladie vous en avez sûrement déjà entendu parlé, c'est une zoonose, ça veut dire que le virus se transmet d'animal vers l'homme. Dans le cas de la rage elle peut se transmettre lorsqu'un animal mord, griffe ou même vous lèche. Ce qu'il faut retenir de cette maladie c'est qu'elle est mortelle à 95% des cas et parfois fulgurante, la mort peut survenir en quelques heures après une atteinte du système nerveux. Les symptômes sont de la fièvre, des douleurs, des sensations de brûlures au niveau de la plaie et dans le cas d'une rage "furieuse" on constate un état d'hyperactivité, de l'hydrophobie ou de l'aérophobie.

Ce vaccin est le seul qui nécessite plusieurs injections : 3 injections, 1 par semaine. Le vaccin dure 1 an. Il m'a coûté 56€.

L'hépatite A

Cette maladie virale peut survenir lorsqu'on mange des aliments contaminés ou en buvant de l'eau contaminée, d'où la nécessité de toujours faire cuire ses aliments, éviter la viande pas assez cuite et boire de l'eau soit en bouteille soit désinfectée avec Micropur Forte.

La maladie n'est pas souvent mortelle mais il peut y avoir des complications hépatiques ( au niveau du foie donc ) qui peuvent causer la mort. Les symptômes sont de la fièvre, une perte d'appétit, des diarrhées, des nausées.

Le vaccin se fait en une seule injection pour une durée d'efficacité d'un an. Il m'a coûté 55€.

NB : c'est le vaccin le plus douloureux ! Même si ce n'est pas une douleur insupportable la douleur reste quelques minutes. Suffit de s'agiter en faisant la poule selon l'infirmière...

La méningite

Des types de méningites à méningocoques il y en a quelques unes, toutes définies par des lettres ( A B C W X Y ) et on retrouve certaines souches dans la "ceinture de la méningite" en Afrique. Cette "ceinture" se situe d'Afrique de l'Ouest ( Sénégal ) et s'étend jusqu'en Afrique de l'Est ( Ethiopie ) et touche aussi les pays qui sont aux alentours de cette zone, donc dans le cas de l'Afrique de l'Est des pays comme le Kenya ou l'Ouganda.

La maladie se transmet de personne à personne par échanges de sécrétions ( type éternuement, baiser... ) ou par promiscuité avec une personne infectée ( mise en commun des verres ou juste dormir dans le même dortoir ). C'est une maladie qui s'attaque au cerveau et qui est mortelle à 50% des cas et elle doit être traitée au plus vite à l'apparition des symptômes ( raideur de la nuque, fièvre élevée, photophobie, état confusionnel, céphalées et vomissements ).

Le vaccin est un cocktail pour toutes les méningites, il se fait en une injection et dure 3 ans. Il m'a coûté 72€.

La fièvre typhoïde

La transmission de cette maladie se fait à nouveau par l'ingestion d'eau ou d'aliments contaminés. Les symptômes sont une fièvre continue accompagnée de maux de tête, d’anorexie, d’abattement et de douleurs abdominales avec diarrhée ou constipation. La maladie peut encore être mortelle dans certains cas ( environ 10% ).

Le vaccin se fait en une seule injection et est valable durant 3 ans, il m'a coûté 45€.

NB : Le vaccin n'est efficace qu'à 60 voire 70% et n'empêche donc pas totalement la maladie d'où l'intérêt de faire attention à ce qu'on boit, mange ou touche !

Le paludisme

J'attendais aussi ce rendez vous au Centre de Vaccinations pour discuter des risques encourus au niveau du paludisme.

Le palu c'est quoi ?

C'est une maladie courante ( et mortelle dans certains cas ) en Afrique qui est transmise par les moustiques. Elle se caractérise par de la fièvre, des tremblements avec sueurs froides et parfois par des maux de tête, des douleurs musculaires, un affaiblissement, des vomissements, des diarrhées et de la toux.

Les traitements contre le paludisme

Il n'existe pas pour le moment de vaccin contre le paludisme, tout se passe par voie orale, ingestion de petites pilules. Dans mon cas je ne vous cache pas que je n'étais pas fan de l'idée d'ingérer des petites pilules pendant tout mon séjour en Afrique; surtout qu'on m'en avait dit du mal de ces pilules, avec des effets secondaires vraiment pas top. En en parlant avec l'infirmière elle m'a parlé de la Doxycycline. Ce médicament permet de réduire les doses de prise de cachets à 1 par jour pendant toute la durée du séjour. C'est assez peu contraignant et le médicament n'a pas d'effets secondaires trop marqués, le seul relevé dans la plupart des cas c'est une sensibilité au soleil qui demande donc de bien se protéger. Il en existe bien sûr d'autres qui sont à une échelle plus que minime mais ce médicament n'est pas le "poison" dont on m'avait parlé lorsqu'il était question d'antipaludique.

Les autres recommendations

Pour éviter de se faire piquer par les moustiques il y a bien sûr des solutions additionnelles au traitement anti paludique telles que :

  • Se prémunir d'anti moustique DEET 50%, que vous pouvez trouver en magasin de sport type Decathlon ou Vieux Campeur et aussi en pharmacie,
  • Imprégner ses vêtements, son sac à viande ( espèce de drap de couchage ), sa moustiquaire (pour protéger le linge qui sèche en extérieur, ça évite que des mouches pondent des œufs et que les larves se retrouvent sous votre peau !) d'une solution antimoustique type Permethrine,
  • Dormir sous une moustiquaire pré-imprégnée
  • Utiliser des diffuseurs d'insecticides ( qui existent sans nécessité d'avoir une prise du type tortillons fumigènes !)

Il y a donc énormément de recommandations à suivre pour un voyage en Afrique de l'Est, ça peut sembler contraignant et c'est assez coûteux mais ce dont il faut se rappeler c'est surtout que ces vaccins sont indispensables pour éviter de développer ou transmettre ces maladies ou tout simplement pour éviter d'en mourir bêtement alors qu'il existe des solutions ! Et concernant le paludisme il ne faut pas se surestimer, si certaines personnes développent une immunité naturelle contre cette maladie, nous, français couvés dans notre pays presque aseptisé, n'avons pas du tout les mêmes défenses immunitaires que des natifs des pays atteints par cette maladie.

Tu veux en savoir plus sur le visa unique pour l'Afrique de l'Est ?

Cool Right!

Va lire mon article sur le visa Rwanda-Ouganda-Kenya !

Par
1

Tu aimeras aussi...

1 Comment

  • Equipement - Ce qu'il faut mettre dans son sac pour un long voyage

    […] je suis passée par le Centre de Vaccinations internationales de Lyon pour faire mes vaccins mais aussi pour me faire prescrire les médicaments dont je pourrais avoir besoin sur place en plus […]

    7 août 2017 at 8:24 Reply
  • Laisse ton commentaire ici !