InFrance

Découvrir Carcassonne et les châteaux cathares de Lastours

Carcassonne, c'est le genre de nom que je ne peux pas dire sans accent et pourtant je n'en ai pas d'accent ! Mais voilà, c'est le sud, le soleil, l'accent qui chante, les douces balades dans la vieille ville, entourée de vieilles pierres qui murmurent leur histoire à ceux qui voudraient bien les écouter. Ah Carcassonne. J'en attendais beaucoup de cette petite escapade en amoureux dans le sud, la première après des mois de cours et de privation. Du coup, quand on ferme la porte de l'appartement, quand on quitte la Savoie et qu'on dévore les kilomètres qui nous séparent de Carcassonne j'ai déjà l'impression que le soleil du sud me réchauffe le visage.

Bon, le soleil du sud pourtant il est plus dans ma tête que dans le ciel. Après un rapide arrêt à Mirmande, l'un des plus beaux villages de France, la grisaille nous accompagne jusqu'à Carcassonne, qu'on dépasse pour rejoindre notre maison d'hôtes dans un petit village à quelques kilomètres, en espérant que le soleil se pointe le lendemain. Oui mais non, on peut dire qu'on est quand même pas mal poissards sur ce coup là ! Notre hôtesse, avec son accent chantant de Toulouse, nous dit que ça fait un moment qu'il n'avait pas fait aussi moche (chouette !) et qu'on va bien se cailler les miches aujourd'hui. On se quitte sur un "bonne journée" qui aurait tout aussi pu être un "bon courage" vu le temps dégueulasse qui nous accueille sur le seuil de la porte. Le vent souffle, il est froid, il fait gris, ah le sud, cette arnaque !

Pourtant on est là et on n'a pas l'intention de larver au lit toute la journée. On monte donc dans la voiture pour aller en direction de Carcassonne avec le fol espoir de semer la grisaille sur les routes de la magnifique campagne audoise. Sauf que bon, c'est pas en 10km qu'on va échapper au vent et aux nuages qui nous empêchent de voir le soleil. On se gare au pied de la cité, le point positif c'est qu'un jour de la semaine hors vacances scolaires, on est assez tranquille ! Comme prévu, les bourrasques glacées m'accueillent à ma sortie de la voiture, je serre un peu plus ma veste autour de moi et m'engage, en ronchonnant, vers l'entrée principale qui, ô surprise, est bouchée par des policiers (entre nous, Dimitri a une aura de poissard assez mythique). On ne se laisse pas décourager et on décider de contourner les remparts extérieurs pour trouver une autre entrée ou au moins pour ne pas attendre bêtement devant que la situation (des coups de feu d'exercice) se décante. On finit par tomber sur une entrée de véhicule, personne à l'horizon qui pourrait nous empêcher de pénétrer la cité, nous entrons donc dans la cité médiévale de Carcassonne.

Visiter Carcassonne
Visiter Carcassonne
Visiter Carcassonne
Visiter Carcassonne
Visiter Carcassonne
Visiter Carcassonne
Visiter Carcassonne
Visiter Carcassonne

Cette cité, si elle pouvait parler, nous raconterait beaucoup d'aventures ! Dès le IIème siècle avant JC, les romains fortifient la ville qui se trouve sur à la place de Carcassonne et lui donnent le nom de Carcaso, la cité verra ensuite passer les Wisigoths puis les Francs avant d'être céder à la famille Trencavel au début du XIème puis au Roi de France au XIIIème pour finalement être délaissée à la fin du XVIIème. Si on peut aujourd'hui visiter ce petit bijou médiéval c'est surtout grâce à l'architecte Viollet-le-Duc qui a travaillé pendant des années sur la réhabilitation de ce site aujourd'hui classé à l'UNESCO. Evidemment, tout ça, je ne l'ai su qu'en visionnant le film diffusé à l'intérieur du château, mais à partir de ce moment là, moi qui était déjà impressionnée par ce monument historique, je regarde toutes les pierres différemment, j'observe les murs qui portent les stigmates des planchers de bois qu'ils supportaient il y a plusieurs siècles et je m'enfonce dans des rêveries qui me ramènent à des vies antérieures.

Le vent me sort quand même assez vite de mes voyages dans le temps, chaque passage sur les remparts du château me rappelle qu'il fait à peine 15 degrés et que je me gèle les miches. On alterne donc les sorties sur les remparts avec les activités à l'intérieur du château, après le film explicatif on embraye sur différentes salles qui nous expliquent l'histoire de l'architecture, l'histoire de la remise en état du château et puis encore des remparts avec parfois une vue sur la ville alentours et les collines lointaines et parfois l'intérieur de la cité et ses petites maisons charmantes. 

La dernière partie est sans doute celle qui m'a le plus plu, malgré le vent qui m'anesthésie, la promenade sur les remparts qui mène vers le théâtre de la Cité, donne une vue imprenable de tous les côtés. On découvre l'oeuvre "Concentrique excentrique" de Felice Varini qui habille les murs de Carcassonne pour fêter les 20 ans de la cité dans le classement Unesco, et dans cette journée toute grise, les cercles jaunes qui tapissent les quelques murs sont comme un rayon de soleil fluo !

Visiter Carcassonne
Visiter Carcassonne

L'art ne nourrissant pas, en tout cas pas le corps, on décide de s'échapper du château pour aller se remplir l'estomac dans l'un des restaurants de la cité. On s'étonne beaucoup du nombre de crêperies qui parsèment notre balade dans les rues, on adore les crêpes (et c'est en général bien commode quand on est végétarienne comme moi !) mais Dimitri veut son cassoulet. On écume donc les menus, un à un, dans l'espoir que je trouve quelque chose qui me convienne. Je suis assez désagréablement surprise des options végétariennes de certains restaurants. Alors vous allez me dire, il y en a, c'est mieux que rien, mais quand l'unique menu est à 30€ pour des gnocchis à la truffe alors que le menu carné est plus de 10€ moins cher, je le prend assez mal. Je passe donc mon chemin sur ces menus là, excessivement chers, uniques et vraiment pas à mon goût et je finis par trouver un restaurant qui propose un gratin d'aubergines bio au chèvre, banco, ça ira bien, j'en ai marre de chercher ! La salle du restaurant Le Trouvère est sympa même si chaque centimètre carré est utilisé pour y caler une table. Le repas lui-même satisfait Dimitri, moi par contre je suis assez sceptique sur ce gratin certes bio mais totalement dénaturé par du chèvre de supermarché (je le sais, j'ai le même à la maison !). Du coup, je pense que niveau déception gastronomique, la barre était assez haute ce jour-là ! J'en suis même venue à me demander pourquoi je n'ai jamais rencontré de restaurant qui retravaillaient les spécialités françaises pour les végétariens ? J'ai eu une pensée émue pour le haggis végé que j'ai eu le plaisir de déguster à Édimbourg et puis j'ai croisé très fort les doigts pour qu'un jour on découvre un restaurant de ce genre en France... (Si t'as des adresses, je prends !).

Sur ces entrefaites, on décide qu'il est temps pour nous de rejoindre la fraîcheur printanière de l'extérieur. Je gémis en me prenant une rafale de vent glacial sur le visage et je rêve de ressortir ma grosse écharpe d'hiver qui, elle, est bien au chaud dans ma montagne savoyarde (où d'ailleurs il fait plus beau qu'à Carcassonne. Poissards on vous dit.) Notre visite de Carcassonne prend fin avec notre petit repas du midi, on déambule encore dans les rues pavées de la belle cité avant de rejoindre la voiture avec déjà l'envie de revenir, avec le soleil cette fois, dans la cité de Carcassonne pour prendre un peu plus d'une grosse matinée pour déambuler dans ces rues millénaires.

Visiter Carcassonne
visiter Carcassonne

Mon petit conseil hébergement autour de Carcassonne

Si tu veux découvrir les alentours de Carcassonne et dormir dans un petit village adorable à une dizaine de kilomètres de la cité, je te conseille la maison d'hôtes Dans un écrin de nature à Montclar.

La nuit y est à maximum 55€, tu dors dans un petit studio, le lit est agréable, dehors c'est super calme, les hôtes sont géniaux et le petit déjeuner (au top) est compris ! 

floip3

Les châteaux de Lastours

L'Aude ce n'est pas que Carcassonne et sa cité médiévale, c'est un département qui donne à voir et qui me rappelle que notre beau pays de France regorge de petites perles à découvrir ! L'Aude a été pour nous, cette fois-ci, le Pays Cathare et ses châteaux. Avec mon pacsé on avait déjà évoqué les châteaux cathares et l'envie de faire une rando de plusieurs jours pour les découvrir mais à défaut de passer dans l'Aude pour suffisamment de jours, on part à la découverte du plus proche des châteaux cathares : les châteaux de Lastours.

Qu'est ce que le catharisme déjà ? C'est un mouvement religieux proche du christianisme qui apparaît autour du Xème siècle notamment dans l'actuelle Occitanie. Ces cathares, aussi appelés albigeois, étaient considérés comme hérétiques par l'Eglise à tel point qu'au XIIIème des croisades ont été organisées contre les albigeois. Avant ça, les cathares ont eu quelques années pour s'implanter comme à Lastours où ils ont construit 3 châteaux primitifs et un village dont les ruines sont encore visibles sur le site. Ces 3 châteaux ont cependant été détruit lors des croisades et remplacés par 4 nouveaux édifices, toujours sur les crêtes rocheuses, châteaux qui seront à leur tour abandonnés mais qui se dressent encore, en partie, au dessus de l'actuel village de Lastours.

Voilà donc notre destination de l'après-midi, le village de Lastours et ses châteaux. Toujours sous le ciel gris, on gare la voiture sur le parking obligatoire de Lastours, les autres étant réservés aux riverains. On marche quelques centaines de mètres pour rejoindre une ancienne usine qui sert aujourd'hui d'accueil au site, on traverse la boutique souvenir après avoir payé nos billets et on commence à monter vers les ruines. Une petite exposition photo nous permet déjà d'appréhender les animaux et les végétaux qu'on pourra découvrir lors de notre visite mais on passe très vite, impatients de découvrir les châteaux. Avant de rejoindre les châteaux on traverse une grotte, pleine de chauves souris ! On avance à pas discrets pour ne pas réveiller les éventuels chiroptères endormis avant de retrouver l'air glacé du dehors et les oliviers qui doivent se demander, un peu comme nous, si on ne les a pas téléporté en Laponie (j'exagère à peine!). Les châteaux s'offrent alors à nous, un premier croisement nous donne le choix entre 2 premiers édifices. les châteaux ont beau être en ruines ils gardent vraiment leur splendeur surtout plantés au milieu d'un décor de collines verdoyantes et à chaque fois qu'on en découvre un nouveau, un autre point de vue nous fait découvrir les 3 autres sous un autre angle.

On déambule pendant près de 2h parmi les 4 châteaux, Dimitri est plus téméraire que moi et monte en haut des tours, je reste les pieds bien sur terre effrayée par ces édifices centenaires qui, même s'ils sont manifestement entretenus, font naître dans mon imagination la peur de les abîmer ou d'être responsable de leur chute. Alors je tourne autour, je lève le nez, j'absorbe l'aura vieillotte et pleine de sagesse des pierres qui ont vu la vie au Moyen-Age et puis à la Renaissance et puis la vie d'aujourd'hui. Après ces quelques 2h on redescend vers la voiture et on repart, pas vers notre maison bien chaude (je rêve d'une douche pour me réchauffer de cette journée glaciale) mais vers un dernier point de vue, sur le belvédère à quelques minutes des châteaux, qui nous offre un dernier coup d'oeil sur les 4 châteaux de Lastours. Bon du coup, on repart quand dans l'Aude pour voir les autres châteaux cathares ?

Lastours visiter Carcassonne
Lastours visiter Carcassonne
Lastours visiter Carcassonne
Lastours visiter Carcassonne
Lastours visiter Carcassonne

Tu veux aller au village de Lastours ?

Depuis Carcassonne tu dois suivre Mazamet, Conques/Orbiel (D101) et enfin Lastours. C'est à 15km au nord de Carcassonne.

Le petit bonus

Tu peux aussi faire la visite avec un guide,une visite contée, théâtralisée et même y voir un concert ! 

Plus d'infos par ici.

Tu veux visiter les châteaux de Lastours ?

Le site est ouvert tous les jours d'avril à octobre et certains jours les autres mois.

L'entrée coûte entre 6 et 7€ pour les adultes avec des réductions (4€) pour les étudiants, les chômeurs et les personnes handicapées. Il y a des forfaits familles et des tout petit prix pour les enfants de 6 à 15 ans (3€), le billet est gratuit pour les moins de 6 ans. 

Le belvédère peut être visité sans les châteaux pour 3€ pour les visiteurs de plus de 15 ans et gratuitement pour les autres.

flip

5

Tu aimeras aussi...

5 Commentaires

  • tania

    j espère avoir beau temps cet été
    h^te d y aller j y avais en aôut
    je ne connais pas du tout la région

    3 juin 2018 at 7:21 Reply
    • Adeline

      La région est top ! Je ne connaissais pas non plus et j’ai déjà prévu d’y retourner 😀

      4 juin 2018 at 2:30 Reply
  • Chad

    Article bien sympathique pour ma culture et tes nouvelles animations = Excellent travail !

    Pour les photos : Le noir et blanc est cool pour le côté ancien et … il masque bien la grisaille ! 🙂

    😉

    30 juin 2018 at 9:43 Reply
    • Adeline

      Merci <3

      1 juillet 2018 at 12:41 Reply
  • Circuit Vietnam

    La terre de Carcassonne est connue avec de nombreuses attractions majestueuses qui attirent les explorateurs à découvrir et sauvegarder les précieuses photos. J’adore bien vos belles photos en noir-blanc. Merci pour un partage intéressant !

    10 août 2018 at 6:50 Reply
  • Laisse ton commentaire ici !