Europe Guides pratiques

Les Terres Celtiques en vélo – Le guide complet

Le voyage fut long et intense ! En 8 étapes j'ai pu vous raconter nos aventures en détails mais parfois on ne cherche pas forcément à avoir de longs textes sur comment j'ai voulu me laisser mourir sur le bord d'une route pour ne plus avoir à subir les montées incessantes du Pays des Galles ou des Cornouailles. Ici je vous résume les guides pratiques que vous pouvez trouver à la fin de chacun des 8 articles pour vous donner une meilleure vision des possibilités lors de la préparation de votre propre voyage.

Bretagne

Où manger ?

Le végétarisme est aisé si vous mangez des crêpes ! Je vous conseille de vous arrêtez à la crêperie Hent Er Mor à Kervignac, près de Lorient, à l'entrée de la ville, pour de très très bonnes crêpes et un accueil vraiment génial !

Si vous êtes un peu pressé comme nous (ou pas d'ailleurs !) avant de prendre le ferry à Roscoff je vous conseille de faire une halte à la crêperie Tal An Iliz.

Où dormir ?

On a bivouaqué pour chacune des nuits passées en Bretagne, le bivouac est donc possible et assez simple que ce soit sur la VélOdyssée ou en bord de route, il y a beaucoup de forêts qui vous permettent de bien vous cacher pour bien dormir mais attention aux tiques !

Que voir, que faire sur la route ?

Je vous conseille évidemment de vous arrêter à Carnac pour découvrir les Mégalithes, le site est gratuit si vous restez en dehors des barrières de sécurité.

La Trinité sur Mer qui est une petite ville vraiment charmante avec une très belle vue de la baie lorsque vous êtes sur le pont !

Les mégalithes de Plouharnel que vous pouvez apercevoir dans un champ, n'hésitez pas à y mettre les pieds si le champ a été labouré, certaines sont assez loin.

Les mégalithes d'Erdeven qui se trouvent sur le bord de la route à l'entrée du village, inratable !

Bretagne
La VélOdyssée de Carhaix à Morlaix A partir de Carhaix-Plouguer vous avez la possibilité de prendre la VélOdyssée V7 qui passe sur une ancienne voie de chemin de fer, un vrai petit bonheur ! Elle vous emmène jusqu'à Morlaix.
cornouailles

Cornouailles

Où manger ?

Lors de votre petit tour sur les traces du Roi Arthur je vous conseille de vous arrêter au Tintagel Kitchen (4 Fore Street) où règne une super bonne ambiance et où les plats servis sont vraiment très bons.

Si vous avez l'occasion de vous arrêter dans la petite ville de Holsworthy faites un tour au Corner Café, ça ne paye pas de mine mais les repas y sont bons, copieux, et pas chers.

où dormir ?

Le bivouac est assez compliqué dans cette zone du pays, il y a beaucoup de champs, souvent fermés, pas beaucoup de forêts... Il vous faudra de la patience pour trouver un endroit assez isolé du vent et des regards pour dormir !

On a dormi dans un seul camping pour cette partie du voyage : le Dennis Cove à Padstow. Je recommande vraiment ce camping qui est au bout de la piste cyclable qui passe par Bodmin. L'endroit est en bord de mer et assez fréquenté par les anglais le week-end, une sacrée ambiance ! Les douches sont payantes (1£ les 5 minutes) mais l'accueil est tellement génial qu'on oublie vite la douche express.

que voir, que faire sur la route ?

Tintagel est évidemment l'un des passages obligatoires lorsque vous êtes en Cornouailles. Même si le prix est assez douloureux l'expérience en vaut la peine. Vous pouvez découvrir des vestiges de ce qu'était le village de Tintagel des siècles auparavant, le site est si vaste que vous pouvez aisément y passer une demi-journée si vos jambes ne vous lâchent pas avant vu tous les escaliers à monter et descendre !

Si vous êtes à vélo comme nous, je vous conseille d'emprunter la Tarka Trail qui est très agréable et qui passe dans des coins de nature préservée. Si vous voulez y bivouaquer attention à l'emplacement que vous choisissez, la plupart sont des zones de préservation de la nature interdites aux bivouacs et camping.

N'oubliez pas aussi la Camel Trail qui vous amènera jusqu'à Padstow en passant dans des petites villes mignonettes en bord de mer !

N'hésitez pas à sortir des chemins principaux pour découvrir des villages typiques comme Sheepwash où on a pu voir de très belles maisons aux toits de chaumes, dépaysant !

Le National Cycle Network ou Sustrans Vous pouvez trouver sur leur site toutes les pistes cyclables en Grande Bretagne. Attention néanmoins, certaines pistes dites "cyclables" sont assez difficiles, comme la route 3 où vous pouvez avoir la surprise de tomber sur des pentes à 30%. Le mieux est de privilégier les routes vertes (hors route comme la route 27 ou Tarka Trail) et d'éviter les violettes le plus possible pour ne pas devenir fou.
pays de galles

où manger ?

Le seul restau à avoir retenu mon attention est celui de Cardigan, le Castle Cafe (25 quay street). Super typique dans la déco ou dans l'assiette, le restaurant a une carte bien fournie en plat gallois sans oublier les végétariens. Pas trop cher pour la quantité dans l'assiette, l'endroit est prisé par les locaux et par les copains poilus à 4 pattes qui ont le droit à une petite saucisse gratuite !

Où dormir ?

Comme en Cornouailles le bivouac est une affaire assez compliquée au Pays de Galles ! Si vous souhaitez absolument faire du camping sauvage dans la zone je vous conseille de vous installer dès que vous trouvez un endroit propice, il n'y en aura probablement plus à des kilomètres à la ronde !

Concernant les campings je ne peux que vous conseillez de vous arrêter à Newcastle Emly et au camping Afon Teifi. Hors saison le camping est super calme, le prix est vraiment attractif (12£ pour 2 avec douche illimitée) et les parties communes sont vraiment propres. En plus de ça le gérant se fera un plaisir de vous apprendre à prononcer les villes galloises correctement, tout un sport !

Un autre camping d'un autre standing : le Fishguard Bay Caravan and Camping perché sur un gros caillou à flanc de mer. Les emplacements pour les tentes ne sont pas géniaux, mal isolé du vent, si vous avez de la chance sautez sur l'emplacement 33, le seul à être vraiment bien isolé et loin de voisins campeurs. La nuit coûte 16£ douche incluse.

que voir, que faire sur la route ?

Si vous êtes à vélo je vous conseille de passer par la piste cyclable 4. Super simple et plate, elle traverse de grands parcs mais aussi des villages de bords de mer. Burry Port est magnifique au coucher de soleil avec son phare qui se colore de rose et d'orange, à voir absolument. Et si vous en avez le courage, pourquoi pas mettre un pied dans l'eau ?

Si vous passez du côté de la petite ville de Cenarth je vous conseille de vous arrêter pour voir les chutes d'eau, certes modestes mais très belles ! Le parking est payant donc n'hésitez pas à déposer votre véhicule un peu plus loin pour profiter d'une petite marche puis des chutes.

Si vous êtes intéressés par l'histoire celte Castell Henllys est un arrêt à faire. L'entrée n'est pas donnée (5.50£ par personne), je vous conseille de vous renseigner sur l'état du site avant d'y aller pour être sûr d'avoir accès à toutes les maisons ou en tout cas à un nombre suffisant !

pays de galles
Mon coup de gueule contre la Grande-Bretagne L'huile de palme est présente quasiment partout en Grande-Bretagne. Faire les courses est ultra compliqué, d'autant plus quand on ne peut pas vraiment cuisiner. Attention donc si vous êtes regardant sur l'huile de palme, il faut tout vérifier (encore plus qu'en France !).
irlande

Rosslare - Dublin

Sligo - Convoy

où manger ?

A l'entrée d'Inch, au Toss Byrnes of Inch. Ca ne paye pas de mine mais la serveuse y est adorable (son copain est français !) et les repas vraiment super bon.

A Dublin, à Pifko (41 Ushers Quay), les plats sont parfois végétariens et les quantités bien copieuses. Ou à O'Neill's (2 Suffolk Street), ambiance un peu cantine avec aussi des plats préparés à la minute. Le burger végétarien est une tuerie.

A Ballyshannon au Shannon's Corner. Pas d'option végétarienne on vous concoctera un plat spécialement pour vous.

Où dormir ?

Le bivouac s'avère assez simple jusqu'à Dublin, puisque les champs ne sont pas forcément protégés, je vous conseille quand même de demander aux locaux, ça évitera tout squattage indésirable. Pour la deuxième partie (Dublin-Convoy) c'est plus compliqué, le mieux est de se décider rapidement, vous n'aurez peut être pas de bout de forêt quelques km plus loin.

Concernant les Wicklow je ne vous conseille pas d'y bivouaquer ou sinon de prendre vraiment le temps de chercher un bon emplacement, il y a du monde très tôt le matin. Attention aussi aux midges, ils sont partout !

A Dublin à l'Aparto Binary Hub, une auberge de jeunesse flambant neuve. Seul hic : chambre et lit petits. Sinon les parties communes sont bien faites et les vélos peuvent être rangés à l'intérieur.

que voir, que faire sur la route ?

Courtown et le Seal Rescue Ireland, centre de réhabilitation de bébés phoques. Ne partez pas sans avoir acheté ou donné un peu de vos euros, l'association ne fonctionne que par les dons.

Blackwater (la ville cotière et pas celle dans les terres) pour une promenade sur la plage déserte.

Le Parc National des Wicklow avec la plage de l'Upper Lake, les randonnées et les points de vue magnifiques. Allez y tôt le matin pour éviter les foules !

A Dublin, au Trinity College, même si c'est un lieu très touristique ça ne gâche absolument pas le plaisir de voir une si belle et vieille bibliothèque. L'entrée coûte 10€ en plein tarif, 9€ en tarif réduit.

A Sligo arrêtez vous à Carrowmore, un cimetière de mégalithes. L'entrée est à 5€, la visite est passionnante si vous vous intéressez à l'histoire celte. Si vous avez la motivation vous pouvez aussi montez jusqu'à la tombe de la Reine Maeve qui offre une vue magnifique sur les alentours.

Attention aux midges ! Ces petits moucherons super agressifs n'hésiteront pas à venir vous grignoter dès que vous passez dans des zones humides à la tombée de la nuit. Pour se protéger vous pouvez utiliser des répulsifs et certains cyclistes se munissent même de moustiquaires de tête pour éviter les attaques ! D'ailleurs, si vous voulez dormir dans le parc des Wicklow, attention, ils pullulent là-bas.
Train et vélos Nous avons pris le train de Dublin à Sligo. Il faut savoir que les prix sont moins chers sur internet et que les vélos sont gratuits ! Essayez d'être les premiers à les monter dans le train quand même, il n'y a pas de réservation et parfois que 2 places vélo max. Le prix est dérisoire : 20€/pers pour les 3h de trajet.
Les pistes cyclables en Irlande

Nous n'avons pas fait de recherche sur les pistes cyclables pendant notre voyage mais Irish Trails répertorie plusieurs pistes qui pourraient vous être utiles !

irl nord

Où manger ?

A Derry au Ice Wharf, pas cher, bon et avec quelques plats végétariens et vegan, ça vaut le détour même si l'endroit peut vite devenir une usine aux heures de repas, les tables sont assez rapprochés et le niveau sonore monte vite !

Attention dans certains campings les réchauds sont interdits ! Nous avons fait fi de l'interdiction qui est une tentative à demi-voilée de vous faire acheter au magasin du "camping".

Où dormir ?

A Derry nous avons dormi à l'Hostel Connect. Si l'auberge est très bien située, le petit déjeuner correct, niveau isolation sonore pour les chambres on repassera. Si vous n'avez pas le sommeil léger, et encore, ça peut être un bon choix, sinon passez votre chemin !

Pour ce qui est de camper, vous pouvez trouver beaucoup de champs qui cultivent de l'herbe pour les animaux, a priori vous pouvez y être tranquille si vous prenez garde à ne pas vous faire trop remarquer. La Ballypatrick Forest est aussi un bon choix, c'est une forêt de sapins, juste à côté de la route mais qui s'étend assez en profondeur pour éviter d'être vu.

A Larne, le camping de la ville coûte 10£ pour 2 avec accès aux douches ! S'il n'y a personne à l'accueil il faut aller à la station en face.

Que voir ?

Free Derry, une ville empreinte d'une lourde histoire. Attention, on évite de dire Londonderry une fois en Irlande du Nord, c'est très mal vu !

Downhill, lieu de tournage de GoT mais surtout magnifique plage. Le seul bémol c'est que les voitures ont accès à la plage...

Le Dunluce Castle peut être visité pour 5£ mais vous pouvez aussi vous contenter de l'extérieur qui est presque aussi beau.

La Chaussée des Géants est l'incontournable de la Causeway Coastal Route. L'endroit est magnifique mais super touristique, préférez les heures du matin ou de la fin de journée pour y aller (et prenez note de l'astuce ↓)

Carrick-a-Rede est beau, de loin ! Si vous tenez absolument à monter sur le pont il faudra débourser 5£ et attendre un bon moment.

irlande du nord
Visiter gratuitement la Chaussée des Géants Il n'est pas obligatoire de passer par l'entrée "officielle" de la Chaussée des Géants et donc de payer les 8.50£/pers. Vous pouvez aussi passer par le côté, devant la boutique souvenir, un talus monte et rejoint des chemins de randonnée. Vous redescendez alors vers la Chaussée des Géants en esquivant le prix d'entrée.
Les pistes cyclables de la côte Vous pouvez utiliser le site Sustrans pour vous permettre de trouver des pistes cyclables. A savoir que la Causeway Coast Cycle Route ne va que jusqu'à la Chaussée des Géants, de là jusqu'à Ballycastle la route peut être assez compliquée si vous restez sur la côte. A partir de Ballycastle et jusqu'à Larne la route 93 est partagée avec les voitures mais assez tranquille.
ecosse

Ecosse

Où manger ?

A Ayr il faut absolument s'arrêter au Willie Wastles. Déjà parce que c'est une vraie ambiance pub avec des locaux, bruyants, mais accueillants et puis parce qu'on y mange de bon plats pour pas cher du tout !

A Edimbourg allez déguster un haggis au Malt Shovel, végétarien ou non, pour tester l'une des spécialités du pays. Il parait juste qu'il est déconseillé d'aller voir comment ça se prépare...

Où dormir ?

Les possibilités de dormir en camping sauvage sont assez nombreuses dans cette partie de l'Ecosse. Si les terrains sont rarement publics, les quelques forêts que vous rencontrerez sont propices à des bivouacs. Vous n'êtes jamais à l'abri d'un rabat-joie qui viendrait vous demander de déguerpir alors attention quand même à rester discrets !

Que voir ?

Les petites villes côtières écossaises sont vraiment adorables et je ne peux que vous conseiller de vous y attarder si vous passez par la côte.

Le château de Culzean est entre Maidens et Ayr. Ce château date du 18ème, assez imposant il vaut peut être le coup d'être visité si vous avez 15£ à mettre dans la visite. Sinon vous pouvez vous promener dans les gigantesques jardins !

Glasgow, nous avons visité la plus vieille maison de la ville, la Provand's Lordship, qui date du 15ème. Petite maison meublée comme à l'époque, l'entrée est gratuite, vous pouvez vous promener dans les étages. L'étage le plus haut est une salle d'exposition d'oeuvres contemporaines. La Nécropole de Glasgow est aussi un endroit que j'ai beaucoup aimé, j'adore lire les épitaphes des tombes et imaginer la vie de ceux qui y reposent ! Le lieu vous permet aussi d'avoir une belle vue sur la ville.

Les pistes cyclables De Cairnryan jusqu'à Ayr il n'y a pas de piste cyclable mais de Ayr à Glasgow plusieurs pistes permettent de rejoindre la ville, bien distinctes de la route pour certaines ce qui est super agréable (R7 dans notre cas). A noter aussi que la route passe près de l'aéroport, pratique pour les départs en avion.

J'espère que ce guide sera assez complet pour vous permettre d'entreprendre ce voyage ou quelques unes des étapes ! N'hésitez pas à me poser des questions ♥

 

Voyageuse amoureuse de la nature, passionnée d'animaux et de conservation ; solo ou à deux ; en Europe, Afrique, Asie, Amérique, je vous emmène dans mes bagages pour vous raconter mes voyages.

Laisse ton commentaire ici !

Commentaires (8)

  1. Wow, quel travail de dingue ! Merci beaucoup pour ce récapitulatif, on va en prendre note pour notre passage en Bretagne prochainement 😉

    1. Merci Milla ! Vous y passez en vélo ? 🙂 En tout cas, c’est un coin que j’ai vraiment beaucoup aimé ! (surtout la vélodyssée :D)